Pour les fans de Vocaloids et les accros de RP o/
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)

Aller en bas 
AuteurMessage
VY2 Yuma
Membre
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 22
Localisation : Dans mon lit

MessageSujet: Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)   Ven 26 Avr - 10:37

Yuma 'avais décider de partir ce balader car sérieux depuis son arrivé il n'étais pas encore sortie de chez lui. Il était trop timide pour sortir affronter le monde ! Doué hein ? Enfin soit là il avait c'était enfin décider de sortir mais ayant un sens de l'orientation assez peu développer bha il avait déjà réussit à ce perdre. Il regarda autours de lui ce demandant par où déjà il était arrivé mais rien à faire. Perdu ~ Encore ~ Bha oui Yuma étant très doué dans sa vie ce perd tout le temps ou presque. Là il devait ce trouver dans une sorte de parc assez grand mais rien à faire. Par où était il venu déjà ? Il arrêta de marcher et s'assis sur un banc sur trônait non loin de lui. Bon ok on ce calme et on évalue la situation.
Le parc était très grand et de nombreux banc logeaient le long de sentiers. Tout ça semblait très organisé. Pourtant il c'était quand même perdu en gros doué qu'il était. Il regarda à droite. Des bancs. Il regarda ensuite à gauche et HO SURPRISE. Des bancs aussi. Bon super comme ça tu sais que tu es venu par le chemin où il y a des bancs. Donc il était encore plus perdu qu'avant. Le soleil était encore haut donc non stress au pire tu pars par la droite et bha tu pris pour tomber sur quelqu'un qui pourra t'aider. Bha avec sa chance et sa supra timidité si il croise quelqu'un il n'osera encore rien dire.

- Rhalala j'aurais encore mieux fait de rester chez moi

Il posa sa tête contre le banc et regarda le ciel. Il était bleu sans aucun nuage. A vrai dire il faisait même assez chaud. Yuma n'avait que son t-shirt mais même comme ça il avait chaud.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vocaloid.jeunforum.com/
Rin Kagamine
Modérateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 19
Localisation : quelque part 8D

MessageSujet: Re: Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)   Ven 26 Avr - 11:26

Bonheur absolu ! Le soleil est de retour et de se fait la chaleur qui va avec. En d'entre mot, fini l'hiver avec les gros pulls et, bonjour petites robes et promenade sous la douce chaleur.
En ce matin bien entamé c'est la seule chose à laquelle tu arrives à penser. Ne pouvant plus calmer ton excitation, tu t'empares de la dernière robe que tu t'es achetée spécialement pour ce jour de chaleur et cours vers la porte de sortie. Seulement voilà, après avoir fait deux pas dehors tu te rends compte que tu as oublié ton argent à l'intérieur et rebrousse donc chemin pour aller le chercher. Sortir par ce temps c'est bien mais c'est encore mieux si tu peux en profiter pour faire quelques dépenses en plus.

Bon argent ? Ok. Clé de l'appartement ? Ok. Heu chaussure ? Ok aussi. C'est tout bon, tu as l'air de n'avoir rien oublié cette fois-ci. Maintenant que tout est bon tu t'en vas vraiment pour profiter de ce beau temps. Tout en marchant sans trop savoir exactement où tu iras pour le moment, tu fais défiler ton regard un peu de partout comme pour immortaliser cette journée qui s'annonçait magnifique. Dehors, on voyait bien que le beau temps était définitivement de retour car, toutes les personnes que tu as pu croiser se trouver aux abords de piscine ou de point d'eau pour se rafraichir. Il est vrai qu'il fait chaud, peut-être même un peu trop pour toi aussi. Tu commences déjà à fatiguer, la chaleur trop importante te faisant perdre toute force. Tu te poses alors la question la plus existentielle qui existe : Où aller pour qu'il n'y est pas trop de monde mais, un minimum d'air ? Réponse : le parc ! C'est donc décidé. L'endroit où tu iras aujourd'hui sera le parc. Comme tu n'es pas du tout dans la bonne direction et que le parc et à l'opposer d'où tu te trouves ; tu décides donc de tester une petite ruelle que tu as vu un peu plus haut et, qui semble être un raccourci.
Tu te rends donc dans cette ruelle et commence donc le parcourt du combattant pour atteindre le lieu idéale. Montant sur les murets, grimpant dans les arbres pour éviter le chien qui ne t'apprécie pas vraiment et rampant pour passer sous les grillages te voilà enfin arriver à destination. Ta conclusion de se raccourcie ? Ne plus JAMAIS le prendre. Simple question de survie...

Au parc il n'y a juste heu personne... Vide. C'est comme s'il y avait eu un cataclysme et que toute forme de vie y avait disparu. Il ne reste que les bancs vides également et les petits chants des oiseaux qui profitent de ce calme reposant pour s'exprimer. Tu décides de faire le tour de ce dernier pour trouver le banc qui... En fait tu ne sais absolument pas pourquoi tu fais le tour. Peut-être pour trouver au moins une personne et te rassurer...
Un miracle vient de se produire. Tout du moins ça peut y ressembler. Une personne en vue ! Tel une folle n'ayant jamais vu un être humain de sa vie, tu te précipites vers elle, avant de lui sauter dessus pour exprimer ta joie de voir que tu n'es pas seule. Il y a bien des choses que tu supportes même si tu ne les aimes pas mais, la solitude t'es tout simplement insupportable. Il est donc normal que tu te sentes soulager et heureuse de voir que tu n'es pas toute seule dans cet immense parc.

<< Enfin une personne ! J'ai cru que les gens étaient tous mort. >>



Dernière édition par Rin Kagamine le Dim 28 Avr - 12:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VY2 Yuma
Membre
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 22
Localisation : Dans mon lit

MessageSujet: Re: Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)   Ven 26 Avr - 20:16

Yuma sursauta quand une jeune fille lui sauta dessus. Mouha ! Ok calme ok. Il fixa la nouvelle arrivant. Les gens tous mort ? En voilà une idée, bon ok il n'y avait pas un chat ici et on aurait facilement pu croire que tout le monde avait disparu mais sa présence lui faisait elle autant plaisir pour qu'elle lui saute dessus ? ( mon français est mort je crois ). Il la regarda un long moment sans rien dire. Hmm ... Elle était bien jolie cette fille avec ses cheveux blond tout mignon et sa petite voix innocente. Yuma lui fit un sourire et sa timidité ce fit un plaisir de coloré ses joues dans des tons rouges/mauves. Merchi timidité ! Il baissa donc les yeux et fixa quelques choses d'incroyable, le merveilleux de... Bha ses mains quoi ... Il ne savait pas trop quoi dire. Un simple bonjour ? Un peu banal. Bon il ne devait pas non plus raconter sa vie mais faire une phrase avec plus de deux mots ce serait pas mal...

- Heu .. Salut ... Je-heu... Je m'appel Yuma, Yuma VY2

Wouaw magnifique prestation pathétique de sa timidité. On applaudit le faite que Yuma ce ridiculise toujours dès la première phrase ! C'est un don ! Il baissa de nouveau les yeux sur ses mains qui étaient devenu à ses yeux la 8 ème merveille de monde. Bha oui tout devient intéressant quand on évite le regard de quelqu'un donc là forcement ses mains c'étaient le grand délires !
Il leva tout de même les yeux pour voir à nouveau le visage angélique de la blondinette. Elle était vraiment mignon et ça n'aidait pas sa timidité. Le rouge de ses joues fonça un peu. Super il devait avoir l'air super pas ridicule là. Enfin si justement il avait l'air ridicule ( oui je me perd dans mes propos ).
Il ne pouvais s'empêcher de la fixer et en même temps il ce maudissait de rougir autant pour rien. Être doué puissance dix !
Il évita de nouveau son regard et re-plongea dans la contemplation absolu de ses mains. Tient ...Ses ongles étaient fort court. Il allait devoir contrôler son stresse autrement qu'en ce rongeant les ongles lui. Même si avait ses courts de chimie les longs ongles n'étaient pas pratique. Puis des trop long ongles ça faisait trop féminin ! Whouaw il pensait encore à n'importa quoi comme il était là magnifique !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vocaloid.jeunforum.com/
Rin Kagamine
Modérateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 19
Localisation : quelque part 8D

MessageSujet: Re: Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)   Sam 27 Avr - 10:19

Reprenant ton souffle mais surtout ton calme, tu relâchas l’étreinte que tu exerçais sur le jeune homme. Tu l’avais lâché car ton calme était revenu mais pas que. Tu l’avais aussi fait car tu as aperçu que la couleur de ses joues se teintait peu à peu d’un joli petit rouge. Tu t’es alors rendu compte que tu le gênais de part ton action, en même temps qui ne le serait pas. Si tu avais été à sa place tes joues auraient sans aucun doute fini de la même couleur que les siennes.
Tout en essayant de trouver un moyen crédible pour t’excuser, tu observais le jeune homme que tu avais rencontré. Vu de près, le jeune homme semblait très timide. Il n’était pas épais loin de là, on avait l’impression qu’il ne mangeait pas à sa faim pour être aussi maigre. Pourtant, ce n’est pas ça qui a attiré ton attention chez lui. Non c’était autre chose. Ces cheveux. Il avait une couleur peu ordinaire et cela t’intriguait, tu voulais savoir s’ils étaient naturellement de cet couleur ou non. Après tout les avoir roses ce n’est pas courant du tout et encore moins si c’est de nature. Il y avait également ses yeux qui te plaisaient beaucoup. D’un orangé profond. On aurait pu croire que c’était de l’ambre à l’état pur tellement que leur couleur y ressemblait. Bref tu étais comme hypnotisé par cet homme que tu ne connaissais pas et que tu avais abordé comme s’il s’agissait de ton grand ami que tu connaissais depuis toujours.

Tu fus sortit ta rêvasserie par la voie de ce dernier qui, de toute évidence, essayé de se présentait de manière digne de se non. Ce n’était pas totalement réussi étant donné qu’il bafouilla un peu et sembla hésitant. Là question ne se poser plus. Tu es définitivement certaine que cette personne est timide. Manque de chance pour lui, tu as tendance à taquiner se genre de personne plus que tu ne le devrais. En temps normal, il faut les rassurer et leur donner confiance mais toi, tu fais tout l’inverse. Autant dire que tu ne les aides en rien voir, tu les enfonces un peu plus dans l’enfer qu’est la timidité. Ce n’est pas comme si tu ne savais pas ce c’est. Tu l’as toi aussi été un jour mais, c’étais il y a bien longtemps et tu as réussi à passer outre.
Une fois qu’il eut fini sa phrase et replonger son regard sur ses mains qui avait l’air fort intéressant pour lui, ton visage c’est mis à afficher un large sourire et tes yeux se mit limite à pétiller. Ca faisait longtemps que tu n’avais pas parlé à quelqu’un et que tu ne t’étais pas fait de nouveaux amis. L’idée te traversa directement l’esprit et tu lui mis une petite tape amicale dans le dos avant de répondre à ton tour à sa présentation avec la tienne.

<< Enchanté. Moi c’est Rin. Kagamine Rin. J’espère qu’on s’entendra bien tout les deux. >>

Un petit, tout petit, blanc se fit sentir à la fin de ta phrase. Tu te sentais obliger de continuer la conversation ou plutôt tu avais trop envie de lui poser cette question qui te brûler les lèvres depuis un petit moment.

<< Je peux te poser une question ? Ta couleur de cheveux. Ils sont naturellement comme ça >>


Dernière édition par Rin Kagamine le Dim 28 Avr - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VY2 Yuma
Membre
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/04/2013
Age : 22
Localisation : Dans mon lit

MessageSujet: Re: Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)   Sam 27 Avr - 11:30

Rin, Kagamine Rin. Yuma passa ce nom plusieurs fois dans sa tête. C'était un très beau nom pour une très belle jeune fille au cheveux couleur de miel. Il fixait de nouveau la fille qui semblait bien curieuse. Elle ne cessait de le fixer comme si elle devait poser une question crucial qui changerait le monde. Et voilà. Elle avait posée LA question que absolument tout le monde lui pose. Bha tant mieux il pourrait réponde de suite et avec un peu de chance sans gafouiller. Pourtant Yuma n'arrivait pas à répondre. Elle avait de superbe yeux ! Bleu ! On ce perdait dans son regard. Comme si tout autours de lui venais subitement de disparaître et qu'il ne faisait plus que face à un océan de lumière ( Mouais no comment mon français est toujours pas revenus ). Yuma finit tous de même par baisser les yeux. Cette fille était vraiment mais VRAIMENT très très jolie. Bon avec tout ça tu n'as absolument toujours pas répondu à sa question mon petit Yuma, comme quoi tu es vraiment très doué dans ta vie. Arg et en plus il ne trouvait pas les mots pour lui répondre. Oui il voulait être son ami et bha il devrait aussi répondre à sa question. Bon ok on ce lance, on peu le faire, allez Yummy GO ! GO ! GO !

- Je- heu ... Oui c'est naturelle le rose. Et heu ... Moi aussi j’espère qu'on sera bon ami !

Mouais il avait parler un peu vite en fin de phrase sinon c'était correct. Yuma fini par ce levé de son banc et il tendit une main tremblant devant lui. Bha oui quand on rencontre quelqu'un on lui serre la main, non ? Enfin si ? Enfin ... Arg il ne savait plus tant pis au pire il ne pouvait pas passez pour plus idiot que ce qu'il ne l'était déjà ( Mais GOD Français revient ! ). Arg Yuma soupira de sa propre bêtise. Bon tant pis ils ne ce serreraient pas la main. Il s'approcha donc et pris la main de la jeune et belle Rin dans la sien avant d'y déposer le plus délicatement du monde un baiser. Il fit un suite un sourire à la blondinette. Et oui quand il lâche sa timidité ne serais ce qu'une micro-seconde, il ce transforme en lovers de première. Il lâcha ensuite la main de Rin et ce rassit tout simplement sur son banc en appuyant sa tête contre le dossier. Bon il était cesser faire quoi maintenant. Peut-être que lui aussi devait poser une question ? Non, oui ? Bha vu le blanc qui ce préparait OUI ! Il réfléchit donc un moment. Quel question il pourrait poser ? Hmmmmmmm ... Bha tu n'as qu'a poser une question toute simple. OK Yuma plongea donc dans sa réserve de question pourrit et ce décida finalement.

- Tu as quel age ? Enfin tu-je ... Tu ne .... T'es pas obligée de répondre.

Le rouge repris sa position sur ses joues et il baissa les yeux honteux. Baka Yuma !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vocaloid.jeunforum.com/
Rin Kagamine
Modérateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 19
Localisation : quelque part 8D

MessageSujet: Re: Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)   Dim 28 Avr - 12:38

Tu attendais patiemment la réponse de Yuma tout en cherchant dans ta petite tête quel surnom stupide, car oui tout les surnoms que tu donnes son idiot, il aurait droit. Tu continuais de le fixer comme s’il était quelque chose d’extraordinaire bien que cela ne soit pas le cas. Même si ces yeux et ces cheveux sortaient de l’ordinaire, il était tout de même une personne normale. Enfin c’est ce que tu images. Tu n’as aucun moyen pour en être certaine. A vrai dire, tout ce que tu sais, ce qui se résume à pas grand-chose, c’est que c’est un garçon fort timide et qu’il s’appelle Yuma VY2. Oui, il à l’air très timide. A peine tu le regardes qu’il plonge aussitôt son regard sur ses mains. Tu t’es alors demander si elles étaient si intéressantes que ça pour qu’il les fixe sans arrêt.
Tu es alors sortie de tes pensées par la réponse de Yuma qui bafouiller et avait définitivement du mal à faire une phrase sans hésiter. Tu ne dis pas que c’est stupide, c’est plutôt le contraire. Les gens comme lui, tu les apprécies. Leur timidité leur donne un certain charme qui te fait sourire.

Alors ça couleur est naturelle. Pour une raison qui t’échappe, tu essaies de l’imaginer plus jeune au milieu d’enfant dont les cheveux sont ordinaires. Oui c’est sûr, il ne devait pas être difficile à repérer. Ce sera bien pratique si tu essaies de le trouver. Tu fus étonné que la fin de sa phrase soit aussi rapide et surtout sans interruption. Bon au moins vous deviendrez amis, vu qu’il n’y voit pas d’inconvénient. A la fin de sa réponse il te tendit la main que tu n’a fait que regarder ne comprenant pas trop ce qu’il attendait comme réaction de ta part. Bah oui, c’est pas vraiment ton fort les présentations. En général, tu te contentes d’une tape amicale ou d’un salut de la main mais, c’est tout. Le fait de rester planter devant lui en regardant sa main bêtement à dû te faire passer pour une idiote mais tu n’y as même pas fait gaffe.
Voyant que tu ne réagirais définitivement pas, il baissa sa main et prit la tienne à la place où il y déposa un délicat baiser. Ne t’y attendant pas le moins du monde, tes joues se sont aussitôt empourprées et ton regard c’est détourné sans que tu ne le veuilles réellement. Suite à ça, monsieur Blanc revînt s’installer entre vous deux, histoire de rendre l’atmosphère encore plus pesante qu’elle ne l’était déjà. Il faut vraiment faire quelque chose pour éviter qu’il ne revienne celui là. Ce fut finalement Yuma qui brisa se lourd et agaçant silence. Bien jouer Yuma, fight contre le vilain blanc pesant !
Ton âge ? … 23 ans ! Nan qui croirait ça franchement surtout avec la taille et la tête que tu as… N’empêche t’avais bien envie de sortir une connerie comme réponse. Finalement tu t’en abstiendras et tu répondras correctement.

<< Quatorze ans si je sais encore compter bien sûr. Et toi Yuyu ? Tu as l’air plus âgé que moi mais, de combien ? >>

Yuyu… Ce mot t’étais venue instinctivement sans que tu n’y es réfléchie. C’est décidé. Tu l’appelleras désormais Yuyu. Pourquoi, tu n’en sais rien mais se seras comme ça.
Pour une raison qui là aussi t’échappes, il a fallu que se soit pile à la fin de ta phrase que ton ventre se mette à faire un énorme bruit. Le rouge reprenant alors sa place sur tes jolies joues rondes, tu ne peux même pas dire que c’est l’orage, au vu de ce ciel magnifiquement bleu sans une seule trace de nuage dans les parages. Ne sachant plus où te cacher, tu baissas la tête morte de honte. Qui ne le saurait pas à ce moment là ? Il n’est même pas midi que tu as déjà faim. Cela s’appelle comment passer pour une morfale…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on est pas doué (PV Rin-sensei)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y en a quand même qui sont doué !
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller
» [RESOLU] Quand mon tel est en veille, il ne sonne pas...
» La télé depuis quand ?
» [REQUETE] Eteindre la led quand la batterie pleine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocaloid Rp Panic  :: RP :: Parc-
Sauter vers: